• Home /
  • Santé /

Comprendre le métabolisme pour perdre du poids !

Vous voulez connaître le secret pour un régime efficace et durable ? Le métabolisme joue un rôle majeur dans la dépense énergétique quotidienne et donc dans la régulation du poids. Voici tout ce que vous devez savoir sur le métabolisme pour enfin réussir à perdre du poids durablement.

Pourquoi comprendre son métabolisme est important pour la perte de poids durable ?

Perdre du poids n’est pas si facile : souvent, la perte de poids n’est pas durable, et on reprend tous les kilos en double une fois le régime terminé !

Pour perdre du poids efficacement, il est important de comprendre comment fonctionne l’organisme : les facteurs qui influent sur la prise ou perte de poids, mais aussi le circuit de transformation des aliments ingérés.

C’est pour cela que la notion de métabolisme est primordiale lorsque l’on se lance dans un programme amincissant. Le métabolisme est l’ensemble des processus chimiques qui se déroulent dans notre corps. On distingue l’anabolisme (la transformation des nutriments consommés en tissus cellulaires) et le catabolisme (la transformation des nutriments en énergie).

Logiquement, le métabolisme de base est l’ensemble des processus qui permettent d’assurer les fonctions de base de notre organisme. Il va varier en fonction des individus : c’est pour cette raison que chacun doit suivre son propre régime !

Ce que vous devez savoir sur le métabolisme pour perdre du poids

Il y a beaucoup de choses à savoir sur le métabolisme, synthétisées dans cet article complet sur le métabolisme de base. Voici les principaux éléments à connaître pour vous aider à perdre du poids durablement.

Quel est le rôle du métabolisme dans la perte de poids ?

Le métabolisme détermine la vitesse et l’efficacité à laquelle votre corps va brûler les calories. Par conséquent, de votre métabolisme dépendra la quantité de calories que vous pouvez consommer sans prendre de poids.

3 éléments jouent un rôle clé pour la perte de poids :

  • Le taux métabolique au repos désigne la quantité d’énergie utilisée par le corps pour rester fonctionnel lorsque nous sommes au repos (assis).
  • Le métabolisme actif régule l’énergie que nous utilisons lorsque nous sommes actifs (10 à 15 % des calories brûlées chaque jour).
  • La thermogénèse est l’énergie que le corps utilise pour la digestion ; elle peut être stimulée par certains aliments comme le thé vert.

Vous allez donc utiliser de l’énergie (et donc des calories) que vous soyez au repos ou non. Toutefois, cette énergie varie en fonction des individus : âge, sédentarité, thyroïde, facteurs génétiques, etc. Par exemple, on aura un taux métabolique au repos 15 % plus bas à 70 ans qu’à 20 ans. De même, le sport permettant d’augmenter le métabolisme de base, un sportif aura un taux métabolique au repos plus élevé qu’une personne sédentaire.

Quel est l’impact des régimes sur le métabolisme ?

Le métabolisme va changer en fonction de votre alimentation. Ainsi, pendant les périodes de privation, il va s’adapter et brûler moins de calories. Lorsque vous reprendrez une alimentation normale, le métabolisme restera bas et continuera à stocker de la graisse en prévention d’une prochaine privation : c’est pour cette raison que les régimes restrictifs entraînent toujours un effet « yo-yo »…

De la même manière, il est inutile de se priver de graisses puisqu’elles contribuent au bon fonctionnement du métabolisme. Il faudra simplement choisir les bonnes graisses (oméga 3 au lieu des acides gras saturés).

Enfin, si l’on se prive de protéines, le métabolisme au repos va diminuer puisque le corps a besoin d’acides aminés, que l’on trouve dans les protéines, pour fabriquer les tissus musculaires.

Quels sont les facteurs qui influencent le métabolisme ?

Pour résumer, le métabolisme dépend de nombreux facteurs :

  • Les régimes : les régimes restrictifs font baisser le métabolisme ;
  • Le sexe : les hommes dépensent plus de calories au repos que les femmes ;
  • Le poids : plus on pèse lourd, plus le métabolisme de base est élevé.
  • La taille : plus on est grand, plus le métabolisme de base augmente ;
  • L’âge : avec l’âge, le métabolisme de base diminue. En outre, les enfants et adolescents en pleine croissance ont un métabolisme plus élevés que les adultes, de même que les femmes enceintes ;
  • La thyroïde : des hormones thyroïdiennes produites en excès peuvent entraîner une prise de poids, et vice-versa.

Augmenter son métabolisme de base pour perdre du poids

Pour perdre du poids, il faudra donc augmenter son métabolisme de base. Pour cela, vous pourrez modifier vos habitudes alimentaires en mangeant davantage de protéines, et moins de graisses saturées, et faire du sport. Bien sûr, l’exercice quotidien doit être adapté à l’apport alimentaire : pour perdre du poids, l’apport calorique doit toujours rester inférieur à la dépense !

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply: